Trucs pour parents écolos: Les lingettes pour bébé

Ce n’est pas une surprise pour personne si j’affirme qu’un enfant génère beaucoup de déchet surtout en bas âge ( les couches, les lingettes…). Lorsque je suis devenue maman, je me suis mise à consommer énormément. Je voulais être une bonne maman et pour se faire je devais acheter le MEILLEUR pour ma fille. J’ai vite déchanté. Ma fille étant la première petite enfant dans les deux familles, les grands-parents, oncles et tantes, l’ont gâtés excessivement. Sa chambre s’est vite remplie de toutous et poupées « ramasse-poussière », de blocs et de jouets vivant à l’année dans le fond du garde-robe, de vêtements trop petits ou vraiment trop grands, de maudites gugusses du dollarama qui brisent juste en les regardant etc…. C’était « too much »! Ma fille n’avait pas besoin de tout ça et moi non plus. J’ai commencé par arrêter de consommer autant. J’achète que le nécessaire (plus aucun jouet car ma famille s’en charge).  C’est en réalisant mon besoin (non fondé) de surconsommé et mon désir de faire ma part pour l’environnement ( deux besoins non compatible) que je me suis lancée dans l’esprit du zéro déchet, Dans cette même lancée, je me suis dit que je devrais partager mes nouveaux trucs de nouveaux parents écolos. Donc, voici le premier truc d’une longue série ( du moins, je l’espère!).  Lorsque ma petite cocotte était bébé, j’aurais bien aimé connaître le truc que je vous partage aujourd’hui. J’aurais sûrement économisé beaucoup d’argent.

Comme plusieurs le savent, les lingettes jetables sont très irritantes pour la peau  de bébé. Certains bébés y sont même allergiques. Réjouissez-vous car vous pouvez les faire vous même à partir de débarbouillettes. , vous  économisez de l’argent, réduissez  vos déchets, tout en prendrant soin de bébé. Voici une recette de liquide nettoyant que j’ai trouvé sur le site d’Équiterre. Il suffit de laisser tremper votre débarbouillette dans cette préparation et de nettoyer les fesses de bébé.

-900 ml d’eau bouillante
-100 ml de gel d’aloès
-1 c. à table d’huile de calendula
-1 c. à table de savon liquide naturel et biologique pour bébé

Malheureusement, je n’ai pas testé le truc. Ma fille maintenant trop grande, je n’ai plus besoin de lingettes. Je me fie sur vous pour  tester et me donner vos commentaires.

Lingettes bébé ingrédient toxique

Publicités

Masque purifiant à la chlorelle

Est-ce qu’il y a quelque chose de plus relaxant que prendre un bain chaud avec de la mousse, un masque de beauté sur le visage, dans un  éclairage à la chandelle et de la petite musique douce? Ce n’est peut-être pas très écologique le bain mais je l’avoue, c’est mon petit péché et c’est si relaxant.

J’ai toujours été une accro des masques de beauté.À une certaine époque, je les achetais en pharmacie, chez mon esthéticienne ou chez LUSH. Bref, cette époque est maintenant résolue. Je prépare maintenant moi-même mes masques avec des ingrédients naturelles. Par le fait même, je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes de masque. J’ai récemment découvert une recette de masque aux algues qui est parue dans la revue Enfants Québec. Cette recette est tirée du livre Les vertus miraculeuses des algues de Catherine Crépeau.

Pour réaliser ce masque vous avez besoin de:

  • Quelques gouttes d’huile d’amande douce ( se trouve facilement en pharmacie)
  • 1 c. à soupe de chlorelle en poudre ( type d’algue qui se trouve dans les magasins d’alimentation naturelle)
  • 1 c. à soupe de spiruline en poudre ( type d’algue, se trouve également dans les magasins d’alimentation naturelle)
  1. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients jusqu’à temps d’avoir une pâte lisse.
  2. Étaler le mélange sur votre visage et laisser agir 15 minutes (profites-en pour vous détendre un peu).
  3. Rincer votre visage à l’eau.

 

Bonne détente!Masque-yeux-615x335

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Grand Débarras

Le Grand Débarras c’est L’ÉVÉNEMENT à ne pas manquer en matière d’éco-responsabilité à Montréal. Cette année se sera la 8e édition. Chaque année, je me fais un devoir d’aller y jeter un oeil et de faire découvrir l’événement à mes amis. 

Le Grand débarras c’est une énorme foire commerciale sur la rue Ste-Catherine à l’angle de PIE-IX dans Hochelaga-Maisonneuve. L’événement regroupe plusieurs artisans locaux fabriquant des produits à base de matières recyclables. Bijoux, vêtements, sacs à main, idées cadeaux,il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Évidemment, si nous voulons être dans l’esprit du zéro déchet, nous devons qu’acheter ce qui est vraiment nécessaire et ne pas surconsommer. C’est pour cette raison que je vous conseille d’y aller pour acheter des cadeaux pour vos proches en vue de leur anniversaire ou même Noël ( pourquoi ne pas prendre de l’avance un peu?!?!). En plus, activités familiales et spectacle d’Alex Nevsky sont à l’horaire.

Le Grand débarras c’est le week-end du 23 et 24 août. Dans mon cas, c’est ma dernière fin de semaine de vacances donc je vais clore mes fabuleuses 8 semaines de détente et de plaisir ( j’ai de la chance de travailler dans le milieu scolaire!), à magasiner et à danser sur la musique d’Alex Nevsky.

Pour les adeptes du transport en commun, vous n’avez qu’à vous rendre au métro Pie-XI et prendre l’autobus 139 direction sud.

Bon grand débarras!

Les vacances! La page blanche?

Lorsque j’ai débuté mes vacances, je m’étais donnée pleins de beaux et GROS défis dont écrire 2 à 3 fois par semaine. Ai-je relevé mon défi??? Euh… j’en doute. Je me suis plutôt lancée dans une série d’activités et de sorties à faire avec ma fille et mon super conjoint, papa hyperactif. Mon été a d’abord commencé par notre petit voyage à l’Île D’Orléans ainsi qu’à Tadoussac. J’ai passé un séjour inoubliable à arpenté l’île et à découvrir ses artisans en agrotourisme ( la fromagerie de l’île, la chocolaterie, la microbrasserie de l’île, sans oublier mon coup coeur, le charmant économusée de Cassis Monna et filles).

Par la suite, Tadoussac! Il y a 20 ans, je voyais pour la première fois une baleine. Pour la deuxième fois de mon existence, accompagnée de ma fille et de mon conjoint, je côtoyais ses magnifiques animaux marins. C’est toujours si impressionnant d’entendre leur souffle, de les voir apparaître à 10 mètre du bateau pour ensuite replonger dans les eaux du fleuve. Armée de ma fidèle caméra, je n’ai presque rien perdu de ses moments magiques. Je suis heureuse d’avoir pu faire découvrir cela à ma fille car malheureusement, il n’y a plus autant de baleines qu’il y a 20 ans et moins de bélugas également. Mon court séjour m’a fait prendre conscience à quel point il est important de protéger les eaux du fleuve afin que dans 20-30 ou même 50 ans, nos enfants et petits enfants puissent également s’émerveiller devant ces créatures. Malheureusement, nous ne sommes pas tous de cette avis. 😦

Après le voyage, il y a eu des activités comme le jardinage ( nous avons des courgettes à n’en plus savoir quoi faire. Des idées de recettes?), les matinées à la bibliothèque à jouer et feuilleter des histoires, les après-midi au parc, les soirées à jouer au soccer, aller cueillir des framboises, Toc Toc Toc à l’Expo de St-Hyacinthe, les spectacles gratuits dans les parcs de la ville (j’adore!!), cuisiner pour le plaisir de bien manger et partager avec des êtres aimés… Bref, où trouver le temps d’écrire? 

Je n’ai certes pas tous réalisés mes défis mais j’ai continué ma lancée en matière d’écoresponsabilité. Les sacs réutilisables ne sont jamais bien loin, le compost reste toujours une priorité, si facile à faire grâce à mon arrondissement et sa collecte de matières organiques. Par contre, je reste toujours déçu de voir le peu de participation des citoyens. L’arrondissement offre le bac brun et le petit sot, manque juste les sacs compostables pour mettre à l’intérieur et semble-t-il c’est déjà trop difficile pour la plus part du commun des mortels. Comment faire pour favoriser le changement d’habitude quand même avec les outils à porter de main, les gens sont trop paresseux pour jeter leur nourriture dans leur sot plutôt que dans la poubelle? Pourtant le geste reste le même, nous jetons mais dans un contenant différent. En quoi est-ce plus difficile alors de le jeter dans notre bac de compost?

L’été n’est pas terminé et dans mon cas, les vacances non plus. J’ai encore quelques défis sur ma « To do list ». DÉSENCOMBRER mon espace est le prochain en liste. Pour l’instant, avis aux intéressés, je termine avec un petit lien sur les bélugas et quelques photos de mon voyage.

Lien intéressant sur l’avenir des bélugas dans le St-Laurent :http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/414364/ottawa-elimine-un-projet-de-protection-marine

baleine

Blanche-Neige, la baleine à bosses est l’une des vedettes du fleuve. Facile à identifier grâce à sa queue qui est toute blanche.

baleine2

Toujours Blanche-Neige au moment d’une plongée.

fjord

Vue sur le Fjord du Saguenay, là où se trouve une belle population de bélugas.

tadoussac chute

Petite chute aux abords du Saguenay

Un arbre pour tous

Comment joindre l’utile à l’agréable: aller voir un bon spectacle en amoureux tout en faisant un geste pour l’environnement.

Ce petit geste, c’est l’achat de billets pour le spectacle Un arbre pour tous regroupant deux humoristes, Louis-José Houde et Patrick Groulx ainsi que  deux groupes québécois, les Cowboys fringants et les Trois accords.  Grâce à mon achat, 10 arbres seront plantés.

Les Cowboys fringants ont toujours été un groupe très impliqué au niveau de l’environnement. Dernièrement, ils ont fondé leur fondation, la fondation des Cowboys fringants. Leur but est de sensibiliser la population, collaborer au développement de recherches scientifiques ainsi que protéger les territoires à risques.

La musique peut servir bien des causes. Cette fois-ci, les Cowboys fringants mettent leur musique au service de l’environnement. Ce soir, je vais passer une excellente soirée à rire et danser.

Pour les intéressés, il y a encore des billets de disponibles.

un arbre pour tous

Banc d’essai: Lait nettoyant- démaquillant Druide et tampons démaquillants Öko Créations

Au banc d’essai cette semaine : le lait nettoyant-démaquillant Druide ainsi que les tampons démaquillants lavables Öko Créations.

J’ai toujours utilisé des tampons démaquillants jetables provenant de la pharmacie. C’est lorsque je me suis mise aux serviettes hygiéniques lavables (cliquer sur ce lien pour en savoir plus sur le sujet) que j’ai découvert les tampons démaquillants lavables de la compagnie québécoise Öko Créations. Au départ, j’ai voulu moi-même coudre mes tampons démaquillants avec de vieilles débarbouillettes. C’était simple comme plan, je devais découper de petit cercle dans les débarbouillettes pour ensuite faire une couture en zigzag autour du tampon. Ma mère (excellente couturière) m’a vite découragé prétextant que les tampons de chez Öko étaient fabriqués avec de meilleures matières (chanvre et coton biologique) que mes vieilles débarbouillettes. Oh qu’elle avait raison! Je n’abandonne pourtant pas l’idée de me faire de petits tampons que j’utiliserais davantage pour nettoyer le vernis à ongles.

Tampons Démaquillants Öko Créationstampons oko

Fait de 55% de chanvre et de 45% de coton biologique, ces tampons viennent en paquet de 8 dans un emballage de papier 100% post-consommation.

Avantages :

-Doux pour la peau. Utiliser avec un bon démaquillant, ils sont très agréables d’utilisation.

– Économique. Ils sont au coût de 9,99$ dans plusieurs boutiques de produits écologiques ( voir dans l’onglet liens utiles) ou à 11,99$ sur le site d’Öko Créations.

– Pour les nouvelles mamans qui allaitent, ces tampons peuvent être utilisés comme compresses d’allaitement

Entretien :

Les tampons démaquillants, après utilisation, doivent être rapidement rincés si vous ne voulez pas qu’ils tâchent. Pour se faire, je vous suggère de les rincer rapidement dans l’eau froide ou tiède. Je les nettoie par la suite avec le savon Madame Blancheville de la Savonnerie des Diligences (cliquer sur ce lien pour lire mon article  sur ce produit). Je les laisse tremper par la suite 30 minutes dans l’eau savonneuse. Par la suite, je les lave dans un filet de lavage dans une brassée normale. Si je n’ai pas le temps de faire une brassée, je les essore un peu et les laisse sécher à l’air libre jusqu’à temps que je fasse mon lavage.

Pour le séchage, je les fais sécher à l’air libre malgré qu’ils peuvent très bien aller dans la sécheuse.

 

photo(3)-001Lait démaquillant-nettoyant Druide

Ce lait nettoyant est sans détergent et sans parfum de synthèse. Il est doux pour votre peau, en plus d’enlever les impuretés, les excès d’huiles et votre maquillage. Il contient de la camomille ainsi que de l’huile d’avocat. La camomille hydrate votre peau tandis que l’huile d’avocat agit contre le vieillissement de la peau.

Avantages :

-Bon rapport qualité prix. Il n’est que 13,99$ pour 250 ml sur le site de la compagnie Druide. Vous pouvez également le retrouvez dans plusieurs boutiques de produits écologiques

-Nettoie efficacement votre visage de toutes traces de maquillage sans assécher la peau

– L’odeur de camomille et d’avocat est divine

-Écologique

-Produit québécois (On aime ça!)

Suggestion :

Utiliser ce lait nettoyant avec des tampons démaquillants lavables, votre nettoyage sera plus agréable. Je vous suggère aussi de compléter votre nettoyage en utilisant le tonique camomille et riz également fabriqués par la compagnie Druide. Le tonique refermera vos pores de peau après le démaquillage.

 

Ma note : Testé et approuvé.  Je suis maintenant une nouvelle cliente de Druide. Pour l’instant, j’ai essayé trois produits  et tous ont répondu amplement à mes attentes. Je compte bien tester plusieurs de leurs produits prochainement.

 

 

 

 

 

 

 


Mon petit geste écolo de la journée : Les abeilles et la fête des mères

Quel est le lien entre les abeilles et les fêtes des mères? Vous l’ignorez n’est-ce pas? C’est la nouvelle campagne de financement de la fondation David Suzuki.

Vous avez sûrement appris dans les médias que les abeilles, ces petites ouvrières et les plus importants pollinisateurs de notre planète, sont en dangers à travers le monde entier.

La fondation David Suzuki a mis en place une campagne visant à sensibiliser la population à la disparation des abeilles, tout ça, en joignant l’utile à l’agréable.

La Fondation propose d’acheter une carte papier pour notre tendre maman au coût de 25$.  Pour se faire vous devez l’acheter en ligne sur le site de la Fondation David Suzuki. Vous n’avez qu’à la personnaliser et la fondation fera parvenir votre carte à l’heureuse fêtée.  À l’intérieur de cette carte, votre maman retrouvera une feuille de papier à planter. Une fois planté, ce cadeau fleurira et les fleurs attireront nos belles ouvrières, les abeilles.

Les chercheurs soutiennent que la disparition des abeilles est attribuable à plusieurs facteurs, dont aux changements climatiques et à la disparition d’habitats. Dans le cas des éleveurs d’abeilles, cette disparation seraient dû aux pesticides néonicotinoïdes.

La vente de ces pesticides est interdite ou restreinte ailleurs sur la planète. Malheureusement, ces pesticides sont accessibles et légales, sur les sols canadiens.

En achetant une carte, vous aidez la Fondation à faire changer cela.  Le  Canada s’apprête à réapprouver les néonicotinoïdes. La Fondation veut faire pression afin que le gouvernement canadien interdise carrément les pesticides néonicotinoïdes.

En achetant une carte, vous faites un petit geste pour l’environnement, en plus  de faire plaisir à votre maman. C’est ça joindre l’utile à l’agréable.

Pour ma part, j’ai acheté ma carte. J’ai fait un geste pour l’environnement. Allez-vous le faire à votre tour?

Faites vite, les quantités sont limitées.

Pour acheter votre carte en ligne, voici le lien:

https://secure.e2rm.com/registrant/honor.aspx?eventid=145300&langpref=fr-CA&Referrer=https%3a%2f%2fsecure.e2rm.com%2fregistrant%2fSendCard.aspx%3fEventID%3d145300%26LangPref%3dfr-CA

Pour en savoir plus sur le phénomène de la disparation des abeilles, voici quelques liens intéressants:

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/science/2011/03/11/001-abeilles-diminution-colonies.shtml

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27effondrement_des_colonies_d%27abeilles

 abeille